Don de MOELLE OSSEUSE

DON DE MOELLE OSSEUSE ?
VEILLEUR DE VIE ?
logoADOT31.jpg

Lien, vers nos pages sur le Don de Moelle Osseuse

Lien, vers site d'inscription (Agence de Biomédecine)

Lien, vers formulaire de réclamation ...

 

ADOT31Association pour les Dons d'Organes et de Tissus de Hte Garonne

vous souhaite la bienvenue et vous invite à devenir un acteur "Veilleur de vie" heureux et reconnu

 
 

Vous êtes ici :   ACCUEIL »
Texte à méditer :   Le don d'organes est essentiel, je souhaite participer à cette belle action, je deviens ADOTIEN   

Les NEWS

divers/coeurPF.jpgL'ETAT DES LIEUX : STATISTIQUES - le 13/11/2021 : 17:58 par adot31web

Une hausse de 19,3% des greffes d’organes en 2021

Mis à jour le 12.01.2022

Après une année 2020 marquée par le début de l’épidémie de Covid-19 sur le territoire national, l’année 2021 a confronté les patients et les professionnels de santé aux effets de la crise sanitaire au long cours. Dans le domaine du prélèvement et de la greffe d’organes et de tissus, les équipes ont fait preuve d’un engagement sans faille tout au long de l’année et démontré leur résilience. L’Agence de la biomédecine souhaite saluer leur forte mobilisation et leur capacité d’adaptation qui ont permis une augmentation de 19,3% de l’activité de greffe par rapport à 2020 : en 2021, ce sont 5 273 greffes qui ont pu être réalisées au bénéfice de patients en attente.

Durant toute l’année, l’Agence de la biomédecine a poursuivi son travail quotidien de soutien et d’appui aux activités de recensement, de prélèvement et de greffe sur l’ensemble du territoire national. En mars 2021, en concertation avec les sociétés savantes, elle a notamment émis de nouvelles recommandations relatives à la poursuite des activités de prélèvement et de greffe dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. Diffusées très largement aux coordinations hospitalières de prélèvement d’organes et de tissus, aux équipes de greffe, aux directeurs d’établissements de santé et aux Agences régionales de santé, ces recommandations ont sensibilisé toutes les parties prenantes, d’une part, à l’importance du maintien de l’activité de prélèvement et de greffe d’organes, eu égard au caractère de priorité nationale que lui confère la loi, et d’autre part, à l’enjeu que représente la préservation de la sécurité des patients greffés dans un contexte où la circulation virale les expose à des risques élevés. La conciliation de ces deux exigences a été au coeur des préoccupations des professionnels de la chaîne du don à la greffe pendant toute l’année écoulée.

En 2021, 5 273 greffes ont été possibles grâce à 1 392 donneurs décédés et 521 donneurs vivants. Par rapport à 2020, il y eu une hausse de 19,3% du nombre total de greffes en France.
Pour les greffes à partir de donneur vivant, le niveau d’activité de 2019 a été égalé

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Don d’organes et de tissus

Le ministère des Solidarités et de la Santé et l’Agence de la biomédecine dévoilent un nouveau plan d’action ministériel ambitieux et innovant pour le prélèvement et la ...

Publié le 14/03/22

Partager 

Don d’organes et de tissus

Journée mondiale du rein – le 10 mars 2022 : Le Réseau Épidémiologie et Information en Néphrologie (R.E.I.N) tenu par l’Agence de la biomédecine fête ses 20 ...

Publié le 09/03/22

Partager 

Don d’organes et de tissus

Une hausse de 19,3% des greffes d’organes en 2021 grâce à la mobilisation et l’engagement de tous les professionnels de la chaîne du don à la greffe ...

Publié le 12/01/22